Haut

Faut-il réduire les calories à tout prix ?

Alors qu’on tente de contrer la prévalence de l’obésité et d’encourager la population à faire des choix alimentaires éclairés, la préoccupation excessive à l’égard du poids ne fait que croitre et renforcer la problématique. En Ontario, l’affichage des calories est obligatoire dans les grandes chaines de restaurants depuis le 1er janvier. Au Québec, des modifications sont apportées à l’étiquetage des aliments : on prévoit notamment mettre davantage d’emphase sur le nombre de calories affichées sur les étiquettes des produits alimentaires. L’industrie suit la tendance et crée des aliments légers, faibles en calories, pour séduire les consommateurs. On semble mettre l’accent sur les calories, mais est-ce réellement le nœud du problème ? Selon l’OMS, « l’obésité n’est pas simplement le résultat d’une gourmandise excessive ou d’une absence d’activité physique ».

 

Quand le contrôle frise l’obsession

Perçues comme les ennemis de la perte de poids, les calories ont mauvaise presse. En mettant l’emphase sur celles-ci, on envoie le message que l’on doit les contrôler, voire même les calculer pour éviter de trop en consommer. On apprend à manger avec notre tête plutôt que d’être à l’écoute des signaux que notre corps nous envoie. Que se passe-t-il si on dépasse le nombre de calories allouées pour la journée ? Et si un collègue qui vous invite à sortir diner restaurant alors que ce n’était pas prévu ? Compter les calories peut entrainer un sentiment de culpabilité si l’on déroge des règles qu’on s’était fixées. Un tel contrôle peut entrainer des comportements alimentaires non souhaitables pour compenser les écarts de conduite comme la restriction alimentaire, la pratique excessive d’activité physique ou même l’utilisation de produits de santé et moyens amaigrissants. Ce n’est certainement pas le reflet d’une saine relation avec la nourriture et de tels comportements renforcent l’obsession par rapport à l’alimentation et au poids. Pour certains, ça sera même le début d’un trouble alimentaire.

 

L’énergie, c’est vital !

Les calories sont une mesure d’énergie utilisée pour assurer le bon fonctionnement de notre corps, nourrir nos muscles, si gourmands, nous permettre de bouger et même digérer les aliments. C’est ce qui nous fait avancer, un peu comme l’essence permet de faire avancer la voiture. Et si on utilisait de l’eau plutôt que de l’essence ? Évidemment, la voiture ne pourrait démarrer. De la même façon, en tentant de restreindre les calories ingérées, on impose à notre corps une quantité d’énergie limitée. Celui-ci devra donc s’adapter et tenter de fonctionner avec moins. Évidemment, une telle adaptation peut avoir un impact important sur notre niveau d’énergie, sur notre humeur, et même amener une prise de poids à long terme. Pour en savoir davantage sur l’impact de la restriction calorique, je vous suggère mon article Pourquoi les régimes ne fonctionnent-ils pas ?

Un gage de santé ?

Les calories sont-elles réellement le reflet de la qualité de notre alimentation ? Au contraire, le contenu en calories des aliments ne permet pas de faire des choix éclairés. En effet, le nombre de calories ne nous renseigne pas sur la nature des aliments, encore moins sur la qualité de ceux-ci. Par exemple, une tranche de pain blanc contient moins de calories qu’une tranche de pain de blé entier. Pourtant, le pain de blé est plus nutritif, car il contient davantage de vitamines et minéraux, de protéines, de fibres alimentaires et moins de sucres ajoutés que la version la moins calorique. En effet, certaines informations mentionnées sur le tableau de la valeur nutritive méritent davantage notre attention que la quantité de calories. Je vous invite à lire mon article pour mieux comprendre les étiquettes et faire de meilleurs choix.

 

Bien que l’intention derrière l’affichage des calories puisse être bonne, l’efficacité d’une telle mesure n’est pas clairement démontrée. En tentant de contrôler les calories qu’on consomme, on ne fait que renforcer la préoccupation excessive par rapport au poids et à l’alimentation qui pourrait entrainer le développement de troubles de conduite alimentaire. Et si, plutôt que d’afficher le contenu en calories, on investissait nos énergies en améliorant la disponibilité et l’accessibilité à des aliments frais et peu transformés ? Et si, plutôt que de miser sur le contrôle et la restriction, on misait sur la découverte et le plaisir de bien manger ?

Caroline Cloutier
Diététiste-nutritionniste

Avec mes recettes et mes articles, je veux vous aider à prendre plaisir à bien manger une découverte à la fois. J’adore cuisiner selon les saisons et mettre de l’avant une variété de protéines végétales dans mon alimentation. Je suis convaincue que pour bien manger et être en santé, on peut manger de tout sans se priver. C’est pourquoi mon approche mise sur l’alimentation intuitive et la pleine conscience. N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager le contenu que vous appréciez!

Commentaires :

  • Francyne Thériault
    30/03/2020 au 03:42

    Pour moi le calcul des calories, c’est enlevé une partie du plaisir de manger. Trouver d’instinct ce que notre corps
    demande, ce que nos sens apprécient, les saveurs, les odeurs et tout pleins de couleurs sans oublier la texture des aliments. Depuis toute petite, je refuse de manger de la viande et boire du lait. Donc, je n’ai pas forcer mes enfants
    a manger des aliments qui les rebutent. Je les invitaient a goûter de nouveaux aliments. Pour moi, les protéines végétales, les légumes, légumineuses, les boissons végétales, les fibres sont mes aliments de base. Lorsque le lis les étiquettes, j’essaie de toujours choisir des listes d’aliments courtes, sinon je m’éloigne des aliments les moins transformés et complets.

    Comme la vie est courte, je prends souvent mon dessert avant 🙂 Mon corps ne s’en plaint pas!

    Merci pour tes recettes, elles répondent a ce que je choisi et son savoureuses!

    Manger est un plaisir renouvelé si bon à partager!

  • Renée Constant
    04/11/2019 au 16:00

    Très instructif, merci beaucoup.

  • Élise
    03/11/2019 au 07:59

    Tout à fait en accord avec vous. Je ne me suis jamais préoccupée de compter mes calories par instinct et de miser sur la qualité des recettes. Maintenant, je peux l’expliquer. On m’appelle la granola de la famille et j’en suis fière. Merci pour vos publications.

    • Caroline Cloutier Dt.P.
      03/11/2019 au 21:41

      Merci à vous Élise pour vos commentaires ! Je suis heureuse d’avoir pu vous aider à mettre de mots là dessus. Plus on est à en parler, mieux c’est pour mettre fin à la culpabilité alimentaire 🙂

  • Judith Prince
    21/01/2019 au 17:34

    merci Mme Cloutier ……. le texte est très bien expliqué ….. et je suis contente de voir que j’avais raison auprès des miens lorsque je leur disais qu’il faut manger des calories . merci encore et bonne journée

    • Caroline Cloutier Dt.P.
      20/06/2019 au 08:46

      Merci à toi Judith !

  • Lucie Tétreault
    06/10/2018 au 21:03

    Merci pour tout !

    • Caroline Cloutier Dt.P.
      06/10/2018 au 21:10

      Merci Lucie pour ton commentaire, ça me touche beaucoup!

  • Marlene poirier
    30/06/2018 au 19:57

    Je suis d’accord avec toi
    J’en peu plus des comptages de calories…le monde ne savent plus manger!!!

    • Caroline Cloutier Dt.P.
      06/10/2018 au 21:07

      Merci Marlene! J’en peux plus non plus, mais je ne pense pas que ça soit la faute des gens. C’est tellement facile de tomber dans le panneau du contrôle et de la restriction. Il y a bien des gens qui entretiennent cette illusion que le contrôle est la chose à faire, des compagnies qui s’enrichissent aux prix de notre bien-être…

  • Mado
    25/06/2018 au 10:33

    Super super.
    Bravo

    • Caroline Cloutier
      25/06/2018 au 22:01

      Merci beaucoup Mado 🙂

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue !

Je suis Caroline, une nutritionniste anti-régime, experte en alimentation intuitive et pleine conscience. 

 

 

 

 

 

Pour recevoir mes dernières recettes, articles et connaître les ateliers à venir, abonne-toi.