Haut

Est-il nécessaire de prendre des collations?

On me demande souvent s’il est nécessaire de prendre des collations ou s’il est préférable de patienter jusqu’au prochain repas pour mieux gérer son poids.  Si vous me posez la question, je risque de vous répondre par une autre question : pourquoi prend-on des collations ? Une collation fait référence aux aliments ou aux boissons que l’on consomme entre les repas. On peut prendre une collation par envie ou par habitude, ou encore pour combler la faim et pour maintenir son niveau d’énergie jusqu’au prochain repas.

 

À quoi servent les collations ?

Si on prend des collations par envie ou par habitude, elles ne sont peut-être pas nécessaires. Prendre une collation sert effectivement à apaiser la faim et à maintenir un niveau d’énergie à peu près constant tout au long de la journée. C’est d’ailleurs ce qui nous permet de rester concentrés et performants dans nos activités et d’éviter les maux de tête occasionnés par une faim trop intense. Il est donc important d’être à l’écoute des signaux de notre corps afin de reconnaître les signes de la faim. Vous pouvez d’ailleurs lire cet article et visionner ma vidéo sur les signaux de faim et de rassasiement.

Qu’arrivera-t-il si l’on saute la collation du matin ? Arrivera-t-on affamé au dîner ? Quel sera l’impact sur notre façon de manger au repas suivant ? Ça peut sembler beaucoup de questions à se poser, mais rien de mieux que d’observer ses comportements pour mieux les comprendre et les modifier, au besoin.

 

Arriver affamé aux repas…

Pour combler cette sensation de faim intense, on peut être tenté de manger tout ce qui nous tombe sous la main. De plus, arriver affamé aux repas peut nous amener à manger plus rapidement, ce qui veut aussi dire manger au-delà de sa sensation de satiété qu’on tarde à ressentir. Lorsqu’on mange rapidement, on prend aussi moins le temps de savourer les aliments. On termine notre assiette, insatisfait. La faim psychologique n’étant pas comblée, on en redemande pour combler ce besoin de satisfaction. Ces comportements peuvent nous amener à prendre du poids, sans parler de l’inconfort ressenti après avoir trop mangé.

 

Alors! Faut-il prendre des collations ou non ?

Dans une situation idéale, nos signaux de faim et de satiétés sont là pour nous indiquer quand manger et quand cesser de manger. Si la faim se manifeste entre les repas, il vaut mieux être à l’écoute de celle-ci et prendre une collation que d’arriver affamé au repas suivant. Toutefois, dans certaines situations, il peut être bénéfique de prendre des collations même en l’absence de faim :

  1. Lorsqu’on travaille, on peut parfois avoir du mal à ressentir la faim, car notre attention est portée sur notre tâche plutôt que sur nos sensations physiques. Il est donc bénéfique de prendre une pause pour ramener notre attention aux signaux de notre corps et de décider si on devrait prendre une collation ou non.
  2. Lorsque pendant longtemps, on a ignoré ses signaux de faim et de rassasiement, il se peut qu’on ne les ressente pas de façon fiable. Les collations, en combinaison avec la prise de 3 repas par jour, peuvent contribuer à ramener ces signaux.

 

Les essentiels d’une collation équilibrée

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de manger une pomme et d’avoir encore plus faim après l’avoir mangée qu’avant ? Vous gagneriez peut-être à combiner 2 groupes alimentaires afin d’avoir une collation plus soutenante. En voici quelques exemples :

  • Des crudités avec du hummus
  • Des craquelins avec du fromage
  • Une pomme avec du beurre d’arachide
  • Un muffin maison avec une boisson de soya
  • Un fruit avec des noix ou des fèves de soya rôties
  • Un yogourt grec garni de petits fruits
  • Une rôtie de grains entiers tartinée de beurre d’arachide
  • Un mélange de noix et de fruits séchés
  • Toutes les recettes de la section collations

Une collation équilibrée contient des glucides et des protéines que l’on peut facilement obtenir en choisissant des aliments provenant de deux groupes alimentaires différents. Les glucides comblent le manque d’énergie que l’on ressent par les signaux de la faim. On les retrouve principalement dans les produits céréaliers, dans les fruits et dans certains produits laitiers comme le lait et le yogourt. Les protéines, quant à elles, exigent un temps de digestion plus long que les glucides. C’est pourquoi leur effet de satiété perdure, ce qui vous aide à patienter jusqu’au prochain repas. On les retrouve dans les produits laitiers ainsi que dans les aliments du groupe des viandes et substituts comme les noix et les légumineuses avec lesquelles on fabrique le hummus, par exemple. On en retrouve également dans les produits céréaliers et certains légumes, mais en plus petites quantités.

Bien sûr, lorsque la faim est plus discrète ou que le prochain repas est dans un court délai, on peut prendre une collation provenant d’un seul groupe d’aliment. En apprenant à mieux connaitre vos signaux de faim et de rassasiement, le choix des aliments sera facilité selon le contexte et le moment de votre prochain repas.

Illustration : © Elaillce – Alice Hosdain 2018

Caroline Cloutier
Diététiste-nutritionniste

Je suis Caroline, une nutritionniste gourmande et passionnée par tout de qui touche à l’alimentation. Avec mes recettes et mes articles, je veux vous aider à prendre plaisir à bien manger, entretenir une relation saine et positive avec la nourriture et être plus conscient de vos choix et de vos comportements alimentaires. N'hésitez pas à laisser un commentaire et à partager le contenu que vous appréciez.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne toi à l'infolettre

Pour recevoir les nouveautés, des conseils et des recettes gratuitement.

@ccloutiernutrition

Bientôt fini!

Il ne reste qu'à confirmer ton inscription à l'aide du courriel que je viens de t'envoyer.

@ccloutiernutrition