Haut

L’information en nutrition: comment s’y retrouver?

De l’information sur la nutrition, il y en a beaucoup (trop?), que ce soit sur Internet, dans les livres, à la télévision ou dans les magazines. Je ne vous apprendrai rien en disant qu’on ne peut pas toujours se fier à ce qu’on lit, en particulier sur Internet. Parce que tout le monde mange, tout le monde peut parler d’alimentation et de nutrition. Vraiment? De nombreuses informations erronées ou incomplètes circulent sans évidence scientifique à l’appui,  et peuvent causer bien plus de tord à la santé et mener à des dépenses inutiles. Pour ce billet, on parle d’information en nutrition sur le web. Voici quelques questions à se poser avant de s’y fier… ou pas!

Quel est le contexte, la crédibilité et l’affiliation des chercheurs ou des sources?

L’éditeur du site web et ses commanditaires sont-ils identifiés? Sachez qu’aujourd’hui, tout le monde peut créer un blogue ou un site web et les contrôles de qualité des information qui y sont présentées sont quasis-nuls, d’où l’importance de garder un esprit critique. Tous les blogues ne sont pas à proscrire, il suffit de se poser les bonnes questions. De plus en plus de professionnels bloguent pour partager des informations ou des opinions. Plusieurs nutritionnistes et vulgarisateurs scientifiques vous offrent de l’information de qualité et pourront au besoin vous orienter vers d’autres ressources. Voici une liste des nutritionnistes qui ont un blogue.

Qui se cache derrière l’information?

L’auteur est-il bien identifié? Quelle est sa formation? Être expert dans un domaine, ce n’est pas tout! Encore faut-il que le sujet abordé soit relié au domaine d’expertise du professionnel en question. Les nutritionnistes sont les spécialistes de la nutrition, mais s’il est question d’activité physique, un kinésiologue saura évidemment mieux vous renseigner. Demandez-vous si l’auteur est membre d’un ordre professionnel? Au Québec, les diététistes-nutritionnistes sont les seules spécialistes de l’alimentation et de la nutrition. Il s’agit d’un titre réservé aux membres de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec dont la mission est de protèger le public.

D’où provient l’information?

Est-ce que l’auteur de l’article cite ses sources? Y a-t-il des liens dans le texte permettant d’obtenir plus d’informations? Les références sont-elles citées à la fin de l’article? Toute information dont on ignore la provenance devrait être écartée. Chose certaine, il y a des sources plus crédibles que d’autres. Une revue scientifique reconnue aura plus la cote qu’un témoignage. Les recommandations basées sur une seule étude ou celles qui contredisent ce qu’on sait déjà doivent être prise à la légère. La science évolue rapidement, il est donc important de s’assurer d’avoir les données les plus récentes.On peut également se demander si l’information présentée est à jour. Vérifier à quand remonte la dernière mise à jour du site ou de l’article et comparer l’information à une source plus récente si possible.

Est-ce que l’information est nuancée?

En nutrition, c’est rarement noir ou blanc. Si on vous présente plus d’un point de vue, c’est bon signe et c’est encore mieux s’il sont accompagné de références crédibles. Par contre, si on utilise des formulations dramatiques comme le lait est poison, c’est questionnable… Pour vous convaincre, on utilise des exagérations, des témoignages provenant d’on ne sait pas trop qui et parfois même des mots savants pour se donner des allures scientifiques. C’est facile de sélectionner l’information qui nous plait dans une étude et d’en faire ressortir une conclusion simpliste en ignorant les autres variables pouvant influencer les résultats. Cherchez à valider une information auprès d’une autre source peut être un bon moyen de ne pas tomber dans le piège.

Est-ce que le site web est destiné à la vente d’un produit?

On vous promet une solution miracle, rapide et sans effort pour régler vos problèmes de poids? Détoxifier votre corps ou encore vous garantir la santé? Quelqu’un essaie probablement de se faire de l’argent avec vous! Si on tente de vous vendre un produit, que ce soit une une cure de jus révolutionnaire une pilule magique ou un nouveau régime à la mode, méfiez-vous! Quand c’est trop beau pour être vrai, ça ne l’est malheureusement pas toujours. L’organisme ÉquiLibre a d’ailleurs produit un petit guide pour ne pas tomber dans les pièges de la publicité associée aux régimes.

Bref, privilégier les sites Internet d’organismes reconnus tels que Santé Canada, Extenso.org, les diététistes du Canada, etc. Selon le sujet qui vous intéresse, plusieurs ressources sont disponibles pour vous. L’important est de rester critique face à ce qu’on peut trouver sur Internet ou dans les magazines. Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche qui pourrait nuire à votre santé et même à votre portefeuille.

Vous êtes un peu perdu devant la surcharge d’information en nutrition? N’hésitez pas à  me contacter

Références

Wansink B, American Dietetic Association. Position of the American Dietetic Association: food and nutrition misinformation. J Am Diet Assoc. 2006 Apr; 106(4) : 601-7.

Stahl P. Status report on nutri- tion in the news. J Am Diet Assoc. 2000;100:1298-1299.

Caroline Cloutier
Diététiste-nutritionniste

Je suis Caroline, une nutritionniste gourmande et passionnée par tout de qui touche à l’alimentation. Avec mes recettes et mes articles, je veux vous aider à prendre plaisir à bien manger, entretenir une relation saine et positive avec la nourriture et être plus conscient de vos choix et de vos comportements alimentaires. N'hésitez pas à laisser un commentaire et à partager le contenu que vous appréciez.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Abonne toi à l'infolettre

Pour recevoir les nouveautés, des conseils et des recettes gratuitement.

@ccloutiernutrition

Bientôt fini!

Il ne reste qu'à confirmer ton inscription à l'aide du courriel que je viens de t'envoyer.

@ccloutiernutrition