logo

Consultation en nutrition

Consultation à distance

En tout temps

418-933-4422

Pyramide de Ste-Foy

lundi et mercredi 17h30-21h00

418-353-6590

2360 ch. Ste-Foy bureau 320, Québec, QC

Mail de Cap-Rouge

mardi 18h00-21h00; vendredi 8h00-12h00

418-353-6590

1100, boul. Chaudière, Cap-Rouge, QC

info@ccloutiernutrition.com

418-933-4422

Top

Manger en pleine conscience

Vous arrive-t-il d’éviter certains aliments par peur de prendre du poids? Vous mangez parfois simplement pour combler l’ennui, le stress ou la tristesse? Vous mangez en l’absence de faim, ou il est difficile de vous arrêter lorsque vous êtes rassasiés? Vous avez tenté plusieurs régimes amaigrissants par le passé et les résultats n’ont pas duré?

L’alimentation intuitive peut vous permettre d’en finir avec les régimes, de retrouver l’équilibre et le plaisir de bien manger. Il s’agit d’une approche positive basée sur 10 principes fondamentaux qui visent avant tout à favoriser l’écoute de son corps et de ses besoins et à se sentir bien dans sa peau. Manger intuitivement, ça consiste à manger de tout, sans interdits, en se fiant à sa sensation de faim et de rassasiement.

Les 10 principes

  1. Rejetez la mentalité des diètes amaigrissantes et crée de faux espoirs
  2. Honorer sa faim lorsqu’elle est modérée
  3. Se permettre de manger tous les aliments souhaités
  4. Cesser de catégoriser les aliments comme étant bons ou mauvais
  5. Considérer sa sensation de rassasiement pour savoir quand cesser de manger
  6. Découvrir la satisfaction et le plaisir de manger
  7. Vivre ses émotions sans nécessairement utiliser la nourriture
  8. Respecter son corps tel qu’il est au moment présent
  9. Être physiquement actif pour le plaisir et non pour perdre du poids
  10. Honorer sa santé et ses papilles gustatives par ses aliments préférés.

Pour certains, ça peut paraître impossible, à première vue, de se permettre de manger tous les aliments souhaités, de maintenir un poids stable et d’être en santé. C’est pourtant ce que l’alimentation intuitive permet de faire. Septique? Voyons voir un petit aperçu des grands principes de cette approche intuitive de l’alimentation.

Les diètes amaigrissantes, le contrôle et la restriction

Peut-être que vous avez déjà fait cette observation par le passé : plus on tente de contrôler notre alimentation, plus on perd le contrôle. Maintenir des restrictions ou s’interdire des aliments que l’on considère comme mauvais peut être difficile à maintenir à long terme et générer de la frustration, des envies, voire des rages alimentaires. Lorsqu’on déroge de ces règles et de ces restrictions et qu’on succombe à la tentation, il peut nous arriver de ressentir de la culpabilité, un lourd sentiment qui fait parfois place à l’anxiété. Il vous est peut-être déjà arrivé de suivre un régime sévère et de reprendre rapidement le poids perdu dès le retour d’une alimentation plus normale. Rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas assez bon ou que vous avez échoué. Les régimes ne sont pas toujours la meilleure solution pour perdre du poids et pour en savoir davantage sur le cercle vicieux des régimes, c’est ce que je vous explique dans cet article.

Retrouver son poids naturel et s’accepter

Bien que l’alimentation intuitive ne soit pas une méthode de perte de poids, cette approche nous permet de retrouver notre poids naturel, c’est-à-dire un poids auquel notre corps se sent bien, que l’on peut maintenir simplement en écoutant les signaux que notre corps nous envoie. Retrouver son poids naturel, c’est cesser de se soucier de son d’un chiffre sur la balance et cesser de vouloir perdre les fameuses 5 livres qu’il nous reste. C’est le poids auquel notre corps se plaît, en mangeant les aliments dont nous avons envie et en bougeant pour se sentir bien et non pour perdre du poids.

Être à l’écoute de sa sensation de faim et de rassasiement

Quelles sont les raisons qui vous amènent à manger au quotidien? Pour certains, c’est la faim, alors que d’autres mangent à des heures régulières sans trop se poser de questions. Midi arrive, c’est l’heure du diner… Rappelons-nous que manger intuitivement, c’est être attentif aux signaux que notre corps nous envoie et de ses besoins. Pour y arriver, il faut prendre le temps de s’écouter. On peut reconnaître sa faim d’un léger gargouillement dans l’estomac, d’un sentiment de fatigue ou une faiblesse, d’un manque de concentration ou de maux de tête. Toutefois, lorsque pendant très longtemps, on a ignoré les signaux que notre corps nous envoie, on peut se sentir déconnecté au début, mais rassurez-vous, ça revient. Ceux qui n’ont pas l’habitude de déjeuner le matin finissent par ne plus ressentir la faim, pourtant, le manque est bien présent et il se reflète sur le reste de la journée et les fringales en soirée. En réintégrant petit à petit le déjeuner, la faim se fait ressentir à nouveau. Il est également important de distinguer la vraie faim, d’une fausse faim créée par l’ennui, la fatigue, nos émotions. Apprenez comment surmonter vos envies de manger en lisant cet article de Karine Gravel, une nutritionniste que j’admire beaucoup

Se sentir rassasié, c’est être satisfait d’avoir mangé, en quantité adéquate pour combler la faim tout en évitant de se sentir inconfortable après avoir mangé. Comme on dit, « trop, c’est comme pas assez », d’où l’importance de savoir s’écouter. Manger lorsqu’on a faim, c’est une chose, s’arrêter lorsqu’on n’a plus faim peut être plus difficile à respecter. Prendre le temps de manger est un conseil qui peut sembler simple, mais qui fera toute la différence. Cela vous permettra d’être plus à l’écoute de votre faim, mais également de votre sensation de rassasiement qui peut prendre plus de temps à se manifester. Lorsqu’on mange devant l’ordinateur ou devant la télévision, notre attention est détournée de ces signaux et il peut être difficile de bien les détecter. On mange souvent plus rapidement et il est facile de manger tout le contenu de notre assiette, sans même l’apprécier ou prendre le temps de s’arrêter lorsqu’on est rassasié. Manger au point de ressentir de la fatigue après les repas est un bon indice que vous avez mangé plus que ce que votre corps n’avait espéré.

Découvrir la satisfaction et le plaisir de manger tous les aliments souhaités

Le plaisir et la satisfaction sont des éléments clés de cette approche intuitive de l’alimentation. Être à l’écoute de son corps et de ses besoins, c’est aussi satisfaire ses envies alimentaires. Pour maintenir une saine relation avec la nourriture, il faut se permettre de manger tous les aliments souhaités, et d’éviter de les catégoriser comme de bons ou de mauvais aliments. Peu à peu, le sentiment de culpabilité fait place au plaisir de manger et à la satisfaction. Ces aliments que l’on consomme à l’occasion, dans un contexte social ou non, nous procurent du plaisir et nous permettent de garder le cap. Pour en savoir davantage sur les impacts de catégoriser les aliments, je vous encourage à lire ce billet, également de ma collègue Karine Gravel.

La pleine conscience

Manger intuitivement reste un apprentissage continu. On ne devient pas expert de l’écoute de ses signaux en claquant des doigts, surtout lorsqu’on les a ignorés pendant plusieurs années. C’est là où la pleine conscience peut nous aider à mieux comprendre nos comportements et à nous améliorer. La pleine conscience (mindfulness) vise l’observation et l’acceptation des pensées, des émotions, des sensations physiques et des expériences vécues, sans évaluer leur importance, sans tenter de les éviter ou de les modifier. En identifiant les raisons qui nous poussent à manger, il est possible d’être plus attentif à notre environnement, à nos réactions et aux signaux que notre corps nous envoie. Après quelque temps, ça nous permet de mieux identifier les éléments déclencheurs des comportements observés comme manger en l’absence de faim, dépasser sa sensation de rassasiement ou encore manger pour combler une émotion. Ces événements qui étaient autrefois des déclencheurs de pensées automatiques négatives, de culpabilité et de comportements nuisibles font place à une pleine conscience du moment présent, la neutralité et l’acceptation de soi. Miser sur la pleine conscience contribue au développement d’une saine relation avec la nourriture et d’une image corporelle positive.

J’ai découvert l’alimentation intuitive il y a de cela quelques années. Je peux d’ailleurs vous confier que je n’ai pas toujours été en harmonie avec mon poids et mon assiette. Encore aujourd’hui, il m’arrive de manger en l’absence de faim ou de dépasser ma sensation de rassasiement. Dans ces moments où nos émotions prennent le dessus sur notre alimentation, où on a du mal à prendre le temps de manger, où on mange trop rapidement pour apprécier notre repas et être à l’écoute de nos signaux, que ce soit lors des soupers entre amis ou des sorties au restaurant, manger intuitivement peut devenir un défi. La pleine conscience me permet de m’observer, d’apprendre à mieux me connaître et à toujours m’améliorer, sans me juger et en acceptant qu’il n’y ait pas de place pour la perfection.

Signature

Références

Gravel, K. Manger avec sa tête ou selon ses sens : Perceptions et comportements alimentaires. Diss. Université Laval, 2013.

Tribole, E. Resch, E. Intuitive eating 3rd ed, St. Martin’s Press NY, 2012 intuitiveeating.org

Gravel, K. Comment surmonter mes envies de manger. Équilibre. http://www.monequilibre.ca/mon-alimentation/116-surmonter-envies-de-manger. (23 mars 2016)

Pour en savoir davantage sur les impacts de catégoriser les aliments, je vous encourage à lire ce billet de ma collègue Karine Gravel. (http://www.monequilibre.ca/mon-alimentation/107-categoriser-aliments-bons-mauvais)

Stewart, T.M., Light on body image treatment acceptance through mindfulness. Behavior Modification, 2004. 28(6) : p. 783-811.

Baer, R.A., Mindfulness training as a clinical intervention : A conceptual and empirical review. Clinical psychology: Science and practice, 2003. 10(2) : p. 125-143.

Manger en pleine conscience est un atelier sur l’alimentation intuitive, une approche positive basée sur 10 principes fondamentaux qui vise avant tout à favoriser l’écoute de son corps et de ses besoins et à se sentir bien dans sa peau. Manger intuitivement, ça consiste à manger de tout, sans interdits, en se fiant à sa sensation de faim et de rassasiement. Lors de cet atelier, je vous invite à découvrir ces 10 principes et faire l’expérience de l’alimentation en pleine conscience à travers une dégustation bien spéciale. Cet atelier vous intéresse et vous aimeriez organiser un événement au sein de votre entreprise ou avec votre équipe de travail, contactez-moi et il me fera plaisir de me déplacer pour vous faire découvrir cette approche de l’alimentation intuitive.

 

Share
Caroline Cloutier
Nutritionniste

Je suis Caroline, une nutritionniste gourmande et passionnée par tout ce qui touche à l’alimentation. Voici mon espace nutrition, à la fois une source d’inspiration et d’information pour vous aider à bien manger, en toute simplicité. N'hésitez pas à partager le contenu que vous appréciez.

Aucun commentaire

Envoyer un commentaire

Abonnez vous à l'infolettre

Pour recevoir les nouveautés, des conseils et des recettes gratuitement.

@ccloutiernutrition

info@ccloutiernutrition.com

Bientôt fini!

Un courriel de confirmation vous sera envoyé.

@ccloutiernutrition