logo

À propos

Je suis nutritionniste et membre de l'Ordre professionnel des diététistes du Québec. Ma mission est de vous aider à retrouver le plaisir de bien manger, en toute simplicité. Mon approche met de l'avant l'alimentation intuitive et la pleine conscience pour favoriser le développement ou le maintien d'une relation saine et positive avec la nourriture.
Service offert à Québec et à distance

disponibilités de jour et de soir

418-933-4422

5055 boul. Wilfrid-Hamel, local 125, Québec, QC G2E 2G6

Top

Les bonbons d’Halloween, le plaisir avant tout!

Depuis plusieurs semaines, les tablettes des épiceries sont pleines à craquer de bonbons et de chocolats. Le 31 octobre prochain, les enfants déambuleront dans les rues arborant les costumes des plus mignons aux plus effrayants. Un (ou plusieurs) sac(s) à la main, ils cogneront de porte en porte pour rapporter la plus grosse récolte de bonbons à la maison. En tant que parent, on peut se demander quels bonbons privilégier pour nos enfants et quelle attitude adopter face à tant de sucreries.

Quels bonbons privilégier pour mes enfants 
Qu’on parle de bonbons naturels ou encore faits de vrai jus de fruits, ils sont faits de sucre et du sucre, c’est du sucre. Si on peut tous les mettre sur un même pied d’égalité, les bonbons à privilégier sont donc ceux que vous, ou que vos enfants, préférez. Après tout, on mange des bonbons pour le plaisir, certainement pas pour combler nos besoins en vitamine C. L’industrie va toujours nous surprendre avec de nouveaux produits, des bonbons santé ou avec moins de sucres ajoutés, mais soyez critique et rappelez-vous qu’on les apprécie pour leur bon goût et non leur valeur nutritive.

Contrôle ou laisser-aller? 
On sait bien que les sucreries doivent occuper une petite place dans l’alimentation des enfants. On ne se fera pas de cachette, les bonbons d’Halloween, ça fait beaucoup de sucre. Mais doit-on contrôler à tout prix l’accès à la réserve de bonbons des tout petits? Ça dépend! Pour nous comme pour les enfants, l’interdit est tellement plus attirant. Plutôt que de cacher les fameux bonbons, pourquoi ne pas simplement les ranger dans un endroit qui n’est pas à la vue de vos enfants? S’ils savent qu’ils sont disponibles, sans être toujours visibles, ils en demanderont moins souvent. N’étant pas un interdit, leur intérêt pour les bonbons diminuera avec le temps. Ils savent donc qu’il restera toujours des bonbons le lendemain et qu’ils auront d’autres occasions d’en manger.

Quelques conseils pratico-pratiques

  • Pour la cueillette, plutôt qu’une grande taie d’oreiller, privilégiez de plus petits sacs d’Halloween ou encore une petite chaudière en forme de citrouille.
  • Demandez à vos enfants de sélectionner leurs bonbons favoris, et emportez le reste au bureau au plus grand plaisir de vos collègues.
  • Par mesure de sécurité, retirez des sacs les bonbons ouverts ou qui semblent percés ou endommagés.
  • Si vous avez de jeunes enfants, faites attention aux bonbons qui représentent des risques d’étouffement comme les petits bonbons durs et ronds.
  • Encouragez vos enfants à brosser leurs dents après avoir mangé des bonbons pour prévenir l’apparition de carie.

Caroline Cloutier
Nutritionniste

Je suis Caroline, une nutritionniste gourmande et passionnée par tout ce qui touche à l’alimentation. Voici mon espace nutrition, à la fois une source d’inspiration et d’information pour vous aider à bien manger, en toute simplicité. N'hésitez pas à partager le contenu que vous appréciez.

Aucun commentaire

Envoyer un commentaire